Quelle différence existe-t’il entre gymnastique tonique et QI GONG?

C’est une question souvent posée par les personnes qui souhaitent se lancer dans la pratique de cet art énergétique chinois.
Il est clair que le sport en général favorise la sensation de bien être global par la circulation du sang et l’exercice musculaire correspondant à un sport particulier.
Cependant, les sports pratiqués en excès peuvent engendrer des douleurs articulaires ou favoriser un développement partiel du corps selon la discipline choisie.
Par ailleurs, la pratique sportive se limite à la combinaison d’une technique et de la respiration spontanée.

Le Qi Gong présente l’avantage de faire circuler l’énergie dans toutes les parties du corps en se fondant sur une transmission énergétique par des méridiens tendino musculaires associés aux 12 organes YIN et YANG du corps humain.
Selon l’éducatif proposé, le geste, le souffle et l’intention donnée par le praticien permettent aux pratiquants de libérer certains blocages existants sur la chaîne tendino musculaire et de recouvrer une capacité énergétique globale plus importante.
En outre la capacité respiratoire de chacun par l’exercice de la respiration abdominale ou inversée s’en trouve améliorée. Chacun progresse dans la fluidité de ses mouvements, dans sa capacité à se recentrer dans son bassin et à retrouver confiance en ses moyens.
En outre, la préparation mentale des sportifs, une des vocations de PREM’S, donne aux athlètes l’occasion d’un épanouissement harmonieux dans la pratique de leur discipline en effaçant les douleurs récurrentes.

Partager cette page :